Une synthèse résumée de l'histoire du Shiatsu...

Le Shiatsu s'inscrit dans la tradition particulièrement riche des techniques manuelles pratiquées depuis des millénaires en Extrême Orient, d'abord en Inde, puis en Chine, mais sa forme actuelle s'est développée et codifiée au Japon.

 

Il y a plus de 1000 ans, les japonais ont importé la technique manuelle chinoise "An-mo" pour la transformer en Anma, technique qui se perfectionna et connut son apogée à l'époque Edo (1616-1867).

 

A la fin du 19ème siècle l'arrivée de la médecine occidentale curative étouffa les disciplines traditionnelles de prévention, le Anma devint une technique presque exclusivement pratiquée par des non-voyants.

 

En parallèle, se développe le Shiatsu, nommé ainsi en raison de la différence des résultats obtenus par la pression des doigts à la place des massages. Le mot Shiatsu apparut la première fois en 1939, dans le livre "Shiatsu Ryoho" (Thérapie par pression des doigts) de Tenpeki Tamai.

L'origine du Shiatsu

 

En France, le Shiatsu s'inscrit dans le cadre de la digito-pression ou le modelage du corps à visée non thérapeutique ni médicale. C'est une méthode de relaxation et de bien être s’inscrivant dans le domaine de la prévention.

 

Le Shiatsu n’est pas identifié par la législation française, ni par celles de la plupart des  pays européens. Compte tenu des lois et règlements en vigueur dans ces pays, des démarches coordonnées entre les fédérations européennes sont en cours afin que sa pratique soit autorisée comme une discipline énergétique naturelle et holistique basée sur les pressions des doigts et des paumes des mains, en vue de maintenir et/ou d’améliorer le bien-être et le confort des personnes. ….

 

Le rapport Lannoye/Collins, ratifié par le Parlement Européen du 29 mai 1997, proposait le Shiatsu comme « une médecine non conventionnelle digne d’intérêt ». Toutefois les pays n’ont pas adopté cette vision des choses, inspirée par la situation légale Japonaise, qui délivre des diplômes d’État pour la pratique du Shiatsu. Un nombre croissant de députés, serait favorable à la reconnaissance d’une application non médicale du Shiatsu. ” (http://wdisciplineww.ffst.fr/index.asp?id_=5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus en plus de personnes accréditent le massage Shiatsu comme une médecine douce efficace et la tendance actuelle est au développement de cette pratique.

 

Le Shiatsu au Japon et dans le monde

 

Au Japon, le shiatsu est une approche manuelle enseignée dans des écoles agréées par le gouvernement telles que la Nippon Shiatsu School, la Namikochi School, etc… Le shiatsu joue, dans le domaine de la santé japonaise, un rôle comparable et complémentaire à celui de la Kinésithérapie en France, des Heilpraktiker en Allemagne ou de l’Ostéopathie aux USA.

Le Shiatsu est une technique thérapeutique et préventive très répandue dans le monde d’aujourd’hui, notamment aux USA avec des cliniques shiatsu, aux Pays-Bas où les prestations de shiatsu sont en partie prises en charge par les assurances maladies, en Allemagne où il entre dans les matières enseignées pour la formation de Heilpraktiker, et dans presque tous les pays européens où le shiatsu fonctionne comme un complément et une aide à la médecine scientifique.
 

.

 

- siret - 539866 14500029 -