Des indices d'une médecine traditionnelle à base de pressions glissées sur les pieds ont été retrouvés en Chine et en Inde, il y a plus de 5000 ans. La réflexologie plantaire envisage les pieds comme une carte du corps. Dans les philosophies orientales, les pieds sont la représentation miniaturisée de l'être humain, qui est lui-même est une réplique de l'univers. Il y a plus de 5000 ans, les Chinois pratiquaient la thérapie par pression et les Egyptiens connaissaient le massage des pieds et de la main.

 

Pour preuve, ce pictogramme égyptien datant d’environ 2500 ans avant notre ère et montrant deux praticiens en train de masser les pieds et les mains de deux patients :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le docteur William Fitzgerald (1872-1942), médecin ORL américain, est à l'origine de la réflexologie d'aujourd'hui. Il publia un livre "zone therapy", dans lequel il décrivait comment il arrivait à soulager la douleur, en utilisant divers instruments, sur les mains et les pieds de ses patients. Dans les années 1930, Eunice Ingham, assistante du docteur Fitzgerald, participe aux recherches du docteur Riley. Elle développa sa théorie sur la thérapie réflexe des pieds. Elle dressa une carte des zones des pieds en rapport avec les organes, et publia son premier livre en 1938, qui la fit connaître dans le monde entier. C'est sa méthode qui reste la base de la réflexologie moderne. Dwight Byers, son neveu, prit sa relève et créa l'Institut international de la Réflexologie.

 

 

        Un peu d'histoire...

©wix

- siret - 539866 14500029 -